CONSEIL AFRICAIN POUR L’ACCRÉDITATION ET LA REDEVABILITÉ

Normes AFCAA

Normes de redevabilité et d’intendance de l’AfCAA

 

Chaque membre de l’AfCAA (personne physique ou morale) doit opérer conformément aux vérités et pratiques bibliques et souscrire à une déclaration écrite de foi affirmant clairement son engagement envers la foi chrétienne. L’AfCAA est une organisation confessionnelle; elle identifie les éléments suivants comme étant les éléments essentiels de la foi chrétienne, selon les enseignements de l’Évangile (Demandez des informations complètes sur cette norme en écrivant à info@afcaa.org)

Chaque structure membre de l’AfCAA sera dirigée par un conseil d’administration d’au moins cinq personnes dont la majorité sera indépendante. Ce conseil d’administration, responsable et comptable de ses actes, doit être organisé de façon à avoir en son sein les groupes des anciens d’Église, les groupes consultatifs et les groupes statutaires. Les membres du conseil d’administration doivent être des personnes compétentes qui ont démontré leur engagement pour l’honnêteté, la loyauté et l’excellence. L’organisation doit être dotée d’un processus d’orientation et de formation du conseil d’administration en matière de gouvernance d’entreprise. Le Conseil se réunira au moins deux fois par an pour assurer l’alignement de la vision et de la mission, définir les politiques et faire le bilan des réalisations de l’organisation par rapport au plan stratégique. En outre, le conseil d’administration veille à ce que l’organisation dispose de systèmes et de structures lui permettant de s’acquitter de ses responsabilités morales, fiscales et sociales. (Demandez des informations complètes sur cette norme en écrivant à info@afcaa.org)

 

Chaque structure membre de l’AfCAA doit chercher à attirer des personnes talentueuses, honnêtes et engagées en utilisant des processus justes, transparents et équitables. Elle doit également chercher à placer le personnel dans des rôles selon le don et l’expertise de chacun. Elle doit mettre en place un mécanisme de rétention du personnel ainsi que des programmes de développement du personnel qui encouragent la croissance personnelle, la progression de carrière et l’amélioration des compétences. Elle doit s’efforcer de payer des salaires compétitifs sur le marché qui tiennent compte de l’environnement de travail dynamique et de sa capacité de payer. Elle doit, enfin, mettre en place des mécanismes qui garantissent le bien-être économique, émotionnel, spirituel, social et physique de son personnel.

 

Chaque structure membre de l’AfCAA doit promouvoir un environnement d’apprentissage où la pensée critique et le dialogue sont encouragés et célébrés. Elle doit mettre en place des politiques pour promouvoir la gestion des connaissances au sein de l’organisation afin de se tenir au courant des meilleures pratiques et des mises à niveau technologiques pour leur domaine d’intervention. Elle doit s’efforcer de bien comprendre les éléments sociaux, économiques, politiques et spirituels de son environnement. L’innovation, la recherche et le développement doivent faire partie de la culture organisationnelle. (Demandez des informations complètes sur cette norme en écrivant à info@afcaa.org)

 

Chaque membre de l’AfCAA doit favoriser une culture d’acceptation, d’unité, d’amour et de compassion où les individus ne sont pas discriminés en raison de leur sexe, leur origine, leur âge, leur handicap, leur origine ethnique ou leur race. L’organisation doit embrasser et célébrer les différences culturelles qui sont compatibles avec la vérité biblique en tant que création de Dieu, et encourager le personnel de l’organisation à utiliser la diversité culturelle pour un enrichissement mutuel. L’AfCAA encourage le travail d’équipe, l’interdépendance et le partenariat avec des entités aux vues similaires favorisant le respect mutuel. (Demandez des informations complètes sur cette norme en écrivant à info@afcaa.org)

 

La préparation et la publication des états financiers sont des éléments clés de la transparence. Ils découragent le détournement abusif de fonds et d’autres méfaits, fournissent une défense aux critiques et servent de témoin aux croyants et aux non-croyants.

Conformité aux normes comptables: Les rapports financiers seront préparés au moins une fois par an et devront être conformes aux normes internationales d’information financière (IFRS). Lorsqu’un pays n’a pas adopté les IFRS complètes ou les IFRS pour les PME, les rapports peuvent être préparés en utilisant les normes prescrites par l’organisme professionnel comptable du pays du membre ou, le cas échéant, le bloc économique régional pertinent dans lequel le membre opère / réside.
Les rapports financiers doivent décrire avec précision l’éventail complet des opérations du membre aux niveaux régional et international.
Définition des rapports financiers: un ensemble complet de rapports financiers comprend: –
un état de la situation financière à la fin de la période de reporting (précédemment appelé bilan)
état des activités pour la période de reporting (précédemment appelé état des revenus et dépenses / état des résultats) et classement des dépenses par catégories dans l’état des activités pour la période de reporting ou les notes annexes
Un état des flux de trésorerie pour la période considérée
notes annexes aux états financiers
un état des mouvements des fonds des actionnaires ou des subventions / dons, selon le cas. (Demandez des informations complètes sur cette norme en écrivant à info@afcaa.org)

 

1) Attentes des donateurs ou des investisseurs Les appels à la collecte de fonds ne doivent pas créer d’attentes irréalistes quant à ce qu’un fonds de donateur ou d’investisseur accomplira réellement au sein de l’organisation membre de l’AfCAA, ou dans le cas de dons, dans la vie du donateur.

2) Authenticité dans la communication Les membres doivent fournir un rapport à jour, sur demande écrite, comprenant des informations financières sur tout projet spécifique pour lequel il sollicite des fonds. Toutes les communications utilisées pour mobiliser des fonds doivent être à jour, complètes et exactes. Les références aux activités passées, présentes ou proposées de l’entité de collecte de fonds ou de ses partenaires doivent être datées de manière appropriée. Il ne doit y avoir aucune omission ou exagération matérielle ou utilisation de photographies, de vidéos trompeuses ou de toute autre communication susceptible de créer une fausse impression ou un malentendu.

Cliquez ici pour en savoir plus