CONSEIL AFRICAIN D’ACCRÉDITATION ET DE RESPONSABILITÉ

Mobilisation des ressources

Attentes des donateurs ou des investisseurs.

Les appels à la collecte de fonds ne doivent pas créer des attentes irréalistes quant à ce qu’un fonds de donateur ou d’investisseur accomplira réellement au sein de l’organisation membre de l’AfCAA, ou dans le cas de dons, dans la vie du donateur.

Authenticité dans la communication

Les membres doivent fournir un rapport à jour, sur demande écrite, comprenant des informations financières sur tout projet spécifique pour lequel ils sollicitent des fonds. Toutes les communications utilisées pour mobiliser des fonds doivent être à jour, complètes et exactes. Les références aux activités passées, présentes ou proposées de l’entité de collecte de fonds ou de ses partenaires doivent être datées de manière appropriée. Il ne doit y avoir aucune omission ou exagération matérielle ou utilisation de photographies, de vidéos trompeuses ou de toute autre communication susceptible de créer une fausse impression ou un malentendu.

Utilisation des fonds

Toutes les déclarations faites par le membre de l’AfCAA lors de ses appels de fonds concernant l’utilisation du cadeau doivent être repectées. L’intention du donateur / investisseur est liée à la fois à ce qui a été communiqué dans l’appel et aux instructions du donateur / investisseur accompagnant les fonds. Le membre doit être conscient que les communications faites dans le cadre d’une collecte de fonds peuvent créer une restriction juridiquement contraignante.

 Projets non liés à l’objectif principal d’un membre

Un membre mobilisant ou recevant des fonds pour des programmes qui ne font pas partie de ses activités actuelles ou futures, doit soit les traiter comme des fonds affectés et les acheminer par le biais d’une organisation qui peut réaliser l’intention du donateur, soit restituer les fonds au donateur.

Reconnaissance des dons en nature

Les biens ou les dons en nature reçus par un membre doivent être déclarés et décrits avec précision sans indication de la valeur marchande du cadeau. Il est de la responsabilité du donateur de déterminer la juste valeur marchande du bien aux fins comptables et, le cas échéant, fiscales et de faire appel à des professionnels pour promouvoir l’exactitude de la valeur marchande ainsi déterminée. (Demandez des informations complètes sur cette norme en écrivant à info@afcaa.org)